[HENTEN 352] - Faire affaire - [Hedrich & Dhol]
Hedrich Elias Deagor
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttps://tahncelhan.forumactif.com/t177-journal-d-eliashttps://tahncelhan.forumactif.com/t176-hedrich-elias-deagor#506
Informations généralesAge : 19 ansSexe : HommeMonnaie : 20 agrilsInventaire : Tenue Ordinaire
2 coupons de 30%
Des gants en cuir d'ouvriers avec une doublure en métal
Des bouts de métal utile pour le crochetage de serrure
Sirop de Draën

Dim 29 Sep - 18:59

RENDEZ-VOUS


Herdrich marche dans les rues sales et lugubres des bas fond de Nodotheim. La chaleur étouffante de cette fin de journée fait remonter les odeurs nauséabonde des déchets laisser dans les caniveaux des quartiers pauvres de la ville et en plus Hedrich avec ses vêtement sombre était entrain de cuire. C'est fatiguer qu'il se dirigeait vers le lieu de rendez vous convenu avec son acheteur, Dhol.
Hedrich arrive enfin face a la tannerie ou travail le Woran. Il pénètre dans le bâtiment et cherche sa vieille connaissance du regard.
Dhol et lui se connaissent depuis longtemps, ayant grandit dans l'orphelinat du Cyvir, ils n’était pas réellement amis a l'époque et se sont rapprocher qu’après qu'Hedrich est fait des travaux forcés. Mais ils ne peuvent pas être considérer comme amis mais plus des partenaire commerciaux.
Il aperçoit bien vite le jeune homme, après tout Dhol a une allure qui ne passe pas inaperçu surtout dans cette partie de la ville.
Essuyant son front en sueur a cause de la chaleur ambiante le voleur s’approche du droguer avant de jouer la comédie.

-Dhol! Mon pote comment ça va vieux?

Dit il en s'approchant tout sourire, Dhol et lui savent très bien que cette sympathie est feinte c'est juste pour évité d'attirer les soupçons.
Tahn Celhán

Dhol Vokonov
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttp://tahncelhan.forumactif.com/t164-dhol-ou-les-explorations-chimeriqueshttp://tahncelhan.forumactif.com/t141-dhol-vokonov
Informations généralesAge : 22 ansSexe : MasculinMonnaie : 265 agrilsInventaire : • Chevalière en or : portée à l'annulaire. Lui rappelle sans arrêt d'où il vient. Il la hait mais refuse de s'en séparer, ultime lien entre sa vie passée et celle ci.
• Sirop de Draën
Dhol VokonovVithang

Sam 5 Oct - 20:07

FAIRE AFFAIRE


Cela faisait vingt minutes que j’attendais le petit. C’était le surnom que je lui avais donné. Nos liens se sont tissés lorsque je faisais des heures à l’orphelinat. Je me reconnaissais presque en lui. Enfin, moi, je n’étais pas de la même classe sociale que lui. Pourtant, je me sentais bien seul malgré les yeux rivés sur moi. Etre le petit fils d’un fou de la religion n’aidait en rien. Notre relation avec le petit, a toujours été en dents de scie. Parfois, dans le même camp, surtout quand il savait me rapportait ce que je lui commandais. Mais il s’averait qu’on pouvait devenir adversaire par moment. Mais j’avais à cœur de le mettre dans mon parti. Deux balafrés voulant imposer leur marque dans la société. Je serre les dents quand il feint l’enthousiasme. Je reste stoique et roule même des yeux.

- Ne commence pas Hed', je t’en prie. As-tu ce que je t’ai demandé ?

Tahn Celhán

Hedrich Elias Deagor
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttps://tahncelhan.forumactif.com/t177-journal-d-eliashttps://tahncelhan.forumactif.com/t176-hedrich-elias-deagor#506
Informations généralesAge : 19 ansSexe : HommeMonnaie : 20 agrilsInventaire : Tenue Ordinaire
2 coupons de 30%
Des gants en cuir d'ouvriers avec une doublure en métal
Des bouts de métal utile pour le crochetage de serrure
Sirop de Draën

Mer 9 Oct - 21:17




Hedrich cesse de sourire et devient plus froid ou professionnel cela dépend des point de vu. Il pose un objet emballer dans un chiffon.

-Oui voila pour toi Dhol. Une antiquité pré-tech. Sa s’appelle "lampe torche" je crois.

Il prononce le nom de l'objet dans une des vielles langues oubliées par les humains, il ne comprend pas lui même la signification de ses mots ni a quoi sert l'objet remis.

-J’espère qu'elle vaux le mal que j'ai mis à me la procurer ta babiole. la demeure de Vontekan était mieux protéger que le baron.

Dit il en exagérant, le baron était évidement mieux protéger que le riche Woran, d’ailleurs il n'avais pas seulement volé la "lampe torche" il en avais profiter pour récupérer des objets de pré-tech qui était suffisamment petit pour être emporter facilement et qui avait l'air précieux. Il comptait revendre tout cela au compte goutte pour masquer ses traces.
Tahn Celhán

Dhol Vokonov
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttp://tahncelhan.forumactif.com/t164-dhol-ou-les-explorations-chimeriqueshttp://tahncelhan.forumactif.com/t141-dhol-vokonov
Informations généralesAge : 22 ansSexe : MasculinMonnaie : 265 agrilsInventaire : • Chevalière en or : portée à l'annulaire. Lui rappelle sans arrêt d'où il vient. Il la hait mais refuse de s'en séparer, ultime lien entre sa vie passée et celle ci.
• Sirop de Draën
Dhol VokonovVithang

Dim 13 Oct - 10:41

Le précieux


Lampe torche.


Enfin, il me l'avait trouvé. Je savais que je pouvais compter sur lui. On pouvait le voir comme un reclus de la société, je le percevais comme un esprit acerbe et doté d'une compétence à retrouver les éléments oubliés.

Je prends des mains le fameux objet tant attendu. De mes doigts gantés, je le regarde de plus près.. Un véritable trésor de l'ancien monde. Je fais tournoyer la lampe sur elle-même. J'en suis fasciné. Sans adresser un regard à Hedrich, je le questionne.

- Aurais-tu une idée de comment on peut la faire fonctionner ?

Il va falloir que je creuse dans les grimoires voire mettre le Groupe sur le coup. Quoi que non, je veux conserver la confidentialité de la chose. Cela sent encore des heures à de recherches. J'en frémis d'avance.  

- La babiole comme tu dis, mon ami, est une pièce maitresse.

Je reste évasif malgré qu'il soit au courant de quelques scénarios d'excursion.

- Je te remercie de prendre des risques, ce n'est que le début, les plans se précisent et vont devoir accélèrer. Je ne sais pas pourquoi le vieux fou s'agite un peu trop à mon goût ces derniers temps. Reste sur tes gardes, s'il vient te parler.

Je finis par ranger le précieux dans son écrin et ressort des pièces pour récompenser Hedrich.

- C'est un plaisir,  comme toujours, de faire affaire avec toi.


Je fourre mes mains tremblantes dans mes poches, le manque commence à se faire sentir. J'ai l'envie d'arrêter mais comment se retenir quand le liquide me rend invincible ? Je secoue la tête, mettant les bienfaits de l'Azur dans les tréfonds de mon âme.

- Quels sont tes projets en ce moment ?

Me concentrer sur lui, ranger mes pensées néfastes, lui accorder de l'attention.

Tahn Celhán

Hedrich Elias Deagor
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttps://tahncelhan.forumactif.com/t177-journal-d-eliashttps://tahncelhan.forumactif.com/t176-hedrich-elias-deagor#506
Informations généralesAge : 19 ansSexe : HommeMonnaie : 20 agrilsInventaire : Tenue Ordinaire
2 coupons de 30%
Des gants en cuir d'ouvriers avec une doublure en métal
Des bouts de métal utile pour le crochetage de serrure
Sirop de Draën

Sam 16 Nov - 16:57

Payment bien mérité


Dhol semble complètement subjugué par l’antique artefact, dans son excitation il pose même une question un peut idiote.

-Non je sais pas comment ça marche, je suis pas un chercheur ou autres bidouilleur de machine, va falloir demander à quelqu’un d’autre.

Puis Dhol le reprend sur le terme “babiole” même si le Woran reste vague Elias se doute que sa “pièce maîtresse” doit faire partie de ses plans d’exploration.

-Si tu le dit.

Dit il sans plus montrer d'intérêt, en réalité sa réaction est fausse il est lui même curieux d’en savoir plus sur ce monde, mais en même temps il n’a pas envie de mourir et il a sa “mère” à s’occuper et bien évidement il ne désire pas s'éloigner de Zéya même si il ne peut aller la voir.
Puis Dhol le remercie pour les risque qu’il a pris et le met en garde contre “le vieux fou” tout en lui disant que ses plans ne sont qu'à leurs commencement, subtil moyen de lui faire comprendre qu’il aura bientôt encore besoin de lui et ses compétence.
Hedrich hoche la tête pour montrer qu’il a compris.
Puis la paye vient enfin, Hedrich prend la pièce et la fait disparaître dans la doublure d’une de ses poches, il prend ce genre de précaution pour éviter qu’on lui fasse les poches, après tout qui de mieux placé qu’un voleur pour connaître ce genre de risque?

-Plaisir partager. Tant que tu paye.

Puis son acheteur lui pose une question concernant ses disponibilité.
Se sentent de bonne humeur suite à son payment Elias tente une pointe d’humour.

-Pourquoi Dhol? Tu veux un rencard?
Tahn Celhán


Dhol Vokonov
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttp://tahncelhan.forumactif.com/t164-dhol-ou-les-explorations-chimeriqueshttp://tahncelhan.forumactif.com/t141-dhol-vokonov
Informations généralesAge : 22 ansSexe : MasculinMonnaie : 265 agrilsInventaire : • Chevalière en or : portée à l'annulaire. Lui rappelle sans arrêt d'où il vient. Il la hait mais refuse de s'en séparer, ultime lien entre sa vie passée et celle ci.
• Sirop de Draën
Dhol VokonovVithang

Jeu 30 Jan - 14:47

Le précieux


« Pourquoi Dhol? Tu veux un rencard ? »

Je suis surpris par son ton léger qu’il prend avec moi. Etait-ce la lourdeur des pièces dans sa main qui le rendait si badin ? Je savais que l’argent pouvait changer bien des gens mais pas au point qu’ils passent de sinistre à jovial. Intéressant. Jusqu’où serait-il prêt à exprimer sa palette d’émotions pour des piécettes ?

« Ecoute, je suis de très bonne humeur, je t’offre une chope. Mais désolé, tu n’es pas vraiment mon style. »

Moi-même, je ne le savais pas vraiment mes préférences, depuis le départ du lâche. J’étais cruellement perdu. M’enfin, officieusement car aux yeux du Cyvir et de mon aïeul, j’étais déjà prédestiné à épouser une jeune femme de bonne famille.

Fichue tradition.


Sur le chemin, je distille le sou dans les mains des laissés-pour-compte qui n’ont pas de toit. Non pas que je me soucis de leur détresse. Mais le paraître ouvre bien des portes. Et à la vue du projet que nous menions. Je me devais de me montrer altruiste.

Au fond, nous avons ce qu’on mérite, non ?
J’avance de tels propos alors que je suis le premier hypocrite, usurpateur d’une vie opulente, que je mérite grâce à la volonté de mon grand-père. J’étais suffisamment clairvoyant pour savoir qu’aux moindres faux-pas, je pouvais être rapidement éjecter du cercle des vertueux.

Encore quelques minutes de marche et nous arrivons dans l’auberge de la rousse. Divers hochements de tête pour saluer les convives et on s’attable dans un coin sombre.

« Parle-moi de toi Hedrich. Que fais-tu dans la vie déjà ? »

Tahn Celhán

Hedrich Elias Deagor
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttps://tahncelhan.forumactif.com/t177-journal-d-eliashttps://tahncelhan.forumactif.com/t176-hedrich-elias-deagor#506
Informations généralesAge : 19 ansSexe : HommeMonnaie : 20 agrilsInventaire : Tenue Ordinaire
2 coupons de 30%
Des gants en cuir d'ouvriers avec une doublure en métal
Des bouts de métal utile pour le crochetage de serrure
Sirop de Draën

Mar 11 Fév - 18:16

Une p'tite bière entre "amis"



Dhol offre a Hedrich d'allez boire un coup. Hedrich est immédiatement sur ses gardes, il n'a jamais vu Dhol offrir quoi que se soit sans qu'il y est un intérêt. Dhol ne semble vivre que comme ça. S'assurer que tout ceux qu'il croise lui soit redevable. Accepter un cadeau de Dhol c'est comme lui vendre son âme.

Mais tout de même curieux Hedrich le suis sans un mot. Dhol fait bonne figure en donnant quelque piécette aux plus démunis, Hedrich se doute que le Worazn doit s'inquiété du sort de ses pauvres hère autant qu'il doit s'inquiété de la tenue qu'il portera demain. Ils arrive a une taverne ou Dhol entre avant de saluer d'un signe de tête quelque personne, est t'il juste polit ou les connait t'il vraiment? Dur a dire avec lui.
Ils s’attable dans un coin sombre, ce qui convient parfaitement a Hedrich les ténèbres et lui sont de vieux amis.
Puis Dhol lance les hostilités avec une question banale. Banale mais qui expose beaucoup d'information aux griffes avide de Dhol.

-Il me semble ne t'avoir jamais dit ce que je faisais Dhol, enfin sauf dans le domaine pour le quel tu m'emploie évidement. Je travaille dans le bois. Je t'aurais bien demandais "et toi tu fait quoi de beau?" Mais ta vie n'est pas vraiment un secret. Par contre tes projet "d'avenir" en sont ou Dhol? Les chose on l'air de s’accélérer non?

Dit il en le fixant avec ses yeux bleus comme si il essayer de percer l’âme noire et tordue du Woran par son simple regard.
Tahn Celhán


Dhol Vokonov
Afficher le résumé
Voir le profil de l'utilisateurhttp://tahncelhan.forumactif.com/t164-dhol-ou-les-explorations-chimeriqueshttp://tahncelhan.forumactif.com/t141-dhol-vokonov
Informations généralesAge : 22 ansSexe : MasculinMonnaie : 265 agrilsInventaire : • Chevalière en or : portée à l'annulaire. Lui rappelle sans arrêt d'où il vient. Il la hait mais refuse de s'en séparer, ultime lien entre sa vie passée et celle ci.
• Sirop de Draën
Dhol VokonovVithang

Jeu 5 Mar - 8:56

Le précieux

« Il me semble ne t'avoir jamais dit ce que je faisais Dhol, enfin sauf dans le domaine pour lequel tu m'emploies évidement. Je travaille dans le bois. Je t'aurais bien demandais "et toi tu fait quoi de beau?" Mais ta vie n'est pas vraiment un secret. Par contre tes projet "d'avenir" en sont où Dhol? Les choses ont l'air de s’accélérer non? »

Je l’écoute faire du sarcasme avec ma vie, visiblement publique. Je ne pensais pas que j’étais devenu un émérite au point d’avoir les affres de mon existence étalées par les criards. On se fixe mutuellement, désabusé.

La plèbe était encore loin du compte concernant mes activités et encore heureux, je serais bien vite déshonoré si le côté obscur de mon quotidien était révélé. La servante arrive à notre niveau et je commande, ce qui se fait de mieux pour moi et mon complice. Puis, je reporte mon attention vers le balafré. Un point commun, est-ce qui rendait cette spécifique relation plus fluide ?

Je me repasse ses propos. Le gamin ne voulait donc pas se montrer à découvert. Et je ne pouvais que le comprendre. Des informations transmises pouvaient toujours être monnayées et se retourner contre leur propriétaire. Mais toutefois, aujourd’hui, j’avais envie de m’intéresser à sa personne, voir de quel bois, il se chauffe.

« Cela fait combien de temps que tu es en apprentissage dans le bois ? Je ne te pensais pas aussi jeune voire probablement le même âge que moi. »

Une question après l’autre pour ne pas l’effrayer. Et puis – pour une fois – ce n’était clairement pas mon but. Tenter l’expérience de voir ce que cela faisait d’écouter une autre personne nous raconter les détails de son existence. Je triture mon menton, puis j’ai envie d’être taquin avec lui.

« Curiosité, il se dit quoi en ce moment, de ma personne, que je sache ce qui m’arrive comme aventures ? »

Parce que parfois, j’en apprenais des belles, dont je ne faisais pas forcément. Mais bon, je me dis que cela sera toujours l’occasion de les faire. Je ne voudrais pas contrarier les gueux sur leurs médisances tout de même. Vraiment l'Humanité me fascinait à se complaire dans sa médiocrité. C'est un Art propre à ces déchets. Je ne me trouve guère mieux mais je ne flotte pas à la surface, dérivant vers un dénivellement de mon intellect.

Tahn Celhán

Afficher le résumé
Informations générales
Contenu sponsorisé

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum